Col d'Aspin, au dessus du val d'Aure.

1 489 mètres d'altitude.

 

1_IMG_0435legere

 

On voit les arbres de haut.

 

2_IMG_0431legere

 

Pour le Grand Corbeau, c'est une habitude.

 

 

3_IMG_0411legere

 

Son bec est énorme,

son intelligence vive,

son croassement très grave.

 

4_IMG_0412legere

 

Son envergure (1,50 m.) équivaut

à celle de la Buse variable.

 

5_IMG_0413legere

 

Il ne voit pas seulement les arbres

de haut.

 

6_IMG_0420legere

 

De là part un sentier qui, après avoir traversé une forêt,

se hisse sur une crète pour rejoindre un sommet herbeux,

le Plo del Naou (1 754 m.).

 

7_IMG_0429legere

 

Ici, les troupeaux de moutons goûtent la bonne herbe et le bon air.

 

8_IMG_0430legere

 

On a l'impression qu'on est sur un point culminant

de la chaine des Pyrénées,

 

9_IMG_0432legere

 

tellement le panorama est vaste.

 

10_IMG_0433legere

 

On peut aussi regarder à ses pieds,

pour ne pas écraser

 

11_IMG_0434legere

 

 les colchiques.

 

Col d'Aspin (65), 23-25 septembre 2021

_______