Strasbourg, quartier de la Petite France.

 

1_IMG_3451legere

 

Les toits pentus sont pour les pigeons

ce que les éboulis sont pour les chamois.

 

2_IMG_3457legere

 

Exposés au soleil, ils sont très prisés, très fréquentés.

 

3_IMG_3461legere

 

Grégaires, les pigeons apprécient aussi d'être rassemblés.

 

4_IMG_3473legere

 

C'est une sécurité, pour eux.

 

5_IMG_3465legere

 

Je trouve le vol des pigeons très beau.

 

6_IMG_3475legere

 

En plein élan, il va très vite.

 

7_IMG_3471legere

 

Mais quand il prend son envol

ou quand il s'apprête à se poser,

 

8_IMG_3476legere

 

ses ailes prennent des positions très variées

 

9_IMG_3477legere

 

comme le feraient les bras d'un nageur.

 

10_IMG_3478legere

 

Sur un groupe d'une vingtaine de pigeons,

 

11_IMG_3466legere

 

il y en a toujours un qui s'apprête partir

ou qui s'apprête à se poser.

 

12_IMG_3469legere

 

Tant mieux

 

13_IMG_3466_legere

 

 pour le photographe.

 

Strasbourg (67), 26 mars 2022

_______