07 juin 2014

Tunis (5)

  Nous connaissons bien le Merle noir. Mais celui-ci est tunisien.     De plus, il a des plumes blanches. On a bien fait de venir.     Souvent à terre, pour se nourrir. On dirait qu'il y a trois sangliers qui farfouillent, mais c'est seulement un merle.     Celui-ci est un juvénile. Sa robe est brunâtre et son bec porte le bourelet jaune caractéristique qui indique qu'il a encore besoin d'être nourri par ses parents.     Voilà la père.     ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 mai 2014

Paris (130)

  En général, on ne prend pas un oiseau posé sur une pelouse. Ce n'est pas esthétique. Mais que voulez-vous, il faut bien se nourrir et on voit rarement un ver-de-terre voler avec les papillons.     Le Merle noir en train de chanter le soir sur une branche est beaucoup plus noble.     Mais, avec cet oiseau sombre sur le ciel clair, le risque d'avoir un contre-jour est grand,     et l'effet est difficile à gérer.     La merlette (ce n'est pas péjoratif) est plus... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2014

Paris (124)

  Un beau Merle noir, c'est beau.     Surtout le mâle, bien-sûr, la femelle étant brunâtre, y compris le bec.     Celui-ci porte des plumes blanches sur la tête. Ce phénomène porte le nom de leucistisme.     Tout près de là, mais plus haut dans les branches, se trouve la timide Mésange à longue queue. L'échelonnage des plumes de la queue, la teinte légèrement lie-de-vin du plumage,     tout semble faire de cet oiseau un magnifique petit "objet" animé.   ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juin 2013

Au coeur de Paris (105)

   Cela ne vous étonne pas qu'il y ait des moineaux à Paris.     Chacun d'eux a sa valeur.     C'est écrit dans la Bible, textuellement (Matthieu 10.29. On peut lire aussi les versets 30 et 31).     Aucune ambition, sinon celle d'exister, ce qui n'est déjà pas mal.     Il ne lui manque que la parole.     Celui-là l'a presque, le chanteur lyrique,     le poète en habit.     En bas, le clowm de service, l'Etourneau... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 décembre 2012

Au coeur de Paris (95)

  Nous sommes au Jardin des plantes, mais impossible de me rappeler le nom de cette plante.     Cet ours qui a reçu un coup de couteau est en train d'étouffer le chasseur qui l'a attaqué. Le pigeon n'en a cure.     Le Geai des chênes affectionne les bois et les forêts. Ici, il est en plein coeur de Paris. Mais il y trouve son compte.     La Corneille noire fait feu de tout bois ;     en d'autres termes, pour elle, tout fait ventre.     Elle fait aussi... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 octobre 2012

Lozère (2)

  Le mâle du Merle noir a un plumage d'ébène et le bec jaune d'or.     Il se nourrit essentiellement au sol, extirpant de son bec les vers de terre.     Un Merle dans un sous-bois de feuilles mortes fait autant de bruit que deux sangliers.     Le Geai des chênes n'est pas rare, mais il n'est pas aisé de le photographier.     Prenant au sérieux sa mission de "sentinelle de la forêt",     il s'empresse de crier comme un Putois dès qu'il aperçoit un... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juin 2012

Au coeur des Cévennes (3)

  Qu'ils soient pauvres ou cossus, les bâtiments sont assez pittoresques en Cévennes.     En quittant le village pour gravir le col et atteindre une autre vallée, on aperçoit de solides bâtisses dont les greniers devaient servir, autrefois, à l'élevage des vers à soie.     Certaines de ces maisons sont délabrées ; d'autres sont toujours habitées.     Au bord de la route, le vert tendre des mûriers (dont les feuilles servaient à nourrir les vers à soie) fait des tâches claires... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2012

Au coeur de Paris (87)

    Nous avons déjà vu qu'il y a beaucoup d'idées toute faites qui circulent et qui ne sont pas justifiées.     Par exemple, que les canards ne sont heureux que sur l'eau.     En plein coeur de Paris, celui-ci a trouvé un coin d'herbes folles pour faire une bonne sieste.     Autre fausse conception des choses :     certains pensent que les poètes n'ont pas besoin de manger.     C'est faux. En tout cas, ce n'est pas entièrement vrai.   ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mai 2012

Au coeur de Paris (79)

  Arrivée à Paris. Canal Saint Martin. Ceci est un Merle noir. Il est noir mais il chante bien.     Ceci est une Ancolie. Elle ne chante pas, mais elle a des couleurs     qui enchantent.     Et pas que les couleurs.     Pour moi, c'est un ravissement ;     c'est presque trop.     Fleur très riche symboliquement, associée à la mélancolie par rapprochement sémantique ou en raison de son port de tête baissé, ou évoquant le St Esprit et... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2012

Florac (8)

   Nous avons déjà dit que le Merle noir est un poète.     Qui pourrait en douter ?     Mais les poètes sont incompris,     c'est bien connu.     Ce qu'il demande, c'est qu'on ne le dérange pas trop.     N'est-ce pas ?     Un poète n'est pas qu'un rêveur, comme on le croit. C'est aussi un observateur.      Et ce qu'il voit le fait réfléchir.      Beaucoup.     Il peut... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :