25 avril 2012

Florac (7)

   Le Merle noir est omnivore : il mange de tout.       Mais il n'en est pas moins prudent.     Le chat aussi mange de tout ; enfin presque. Et celui-ci, qui a l'air de digérer tranquillement, n'aurait-il pas encore une petite faim ?        Soyons sur nos gardes.       Il ne faut pas faire confiance aux chats.     Mais ce n'est pas une raison pour mourir de faim.     Ces baies de lierre permettront d'attendre... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

24 avril 2012

Florac (6)

   Florac. Le temps est à la pluie. Tant pis.     Ou plutôt tant mieux. Il y a si longtemps qu'il n'a pas plu.     Cela fera sortir les lombrics.     Le Merle noir est l'hôte des jardins et des sous-bois.     Je crois n'avoir jamais vu un merle sur un fil électrique.       Il aime la terre humide, et quand il retourne les feuilles mortes     dans les taillis, on dirait le bruit d'un sanglier qui farfouille.     Mais... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2012

Le poète

  Le Moineau n'est pas vraiment un poète. Le Merle noir, oui.     Son habit,     son chant,     son cadre de vie     tout témoigne que c'est un poète.     C'est indéniable.   Carpentras (84), 25 mars 2012  
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
20 mars 2012

Central Park (4)

  Grâce à ce reportage, nous avons la preuve qu'il y a, à New-York, des personnes qui aiment les oiseaux. Bonne nouvelle. Celui-ci est un Pic chevelu (Hairy wood-pecker). Il a à peu près la taille d'un gros Merle et peu vivre jusqu'à 16 ans.     Celui-ci est un Pic à ventre roux (Red-bellied wood-pecker). C'est un oiseau omnivore qui se nourrit d'insectes attrapés en vol ou cherchés sous l'écorce des arbres, de fruits frais, de noix et de graines (surtout l'hiver).     Cette photo nous... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 février 2012

Au coeur de Paris (71)

     Un grand bruit dans les feuilles mortes, on dirait un sanglier.     Ce n'est qu'un Merle noir qui retourne les feuilles de son bec.     Si le Merle noir ressemble à un poète,     le Geai des chênes ressemble à un chenapan.     Lui aussi aime farfouiller dans les sous-bois,     près à décamper comme un voleur surpris.     Mais il ne le fait jamais sans proférer un chapelet d'insultes     à l'intention de celui... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2011

Au coeur de Paris (54)

  A quoi pense-t-il, l'oiseau noir au bec jaune ?     Que dit-il, qui semble si important qu'il ne peut le garder pour lui ?     A-t-il l'air de rire, le Merle noir juché sur son tombeau ?     Il nous dit que les airs de fête durent le temps d'une chanson.     Il cite les vers du poète qui redit d'anciennes leçons.     Mais qui donc a fleuri ces tombes ? Personne, en vérité.     "L'homme, ses jours sont comme l'herbe, peut-on... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 23:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mai 2010

Merle en mai

  Le chant du Merle est moins réputé que celui du Rossignol.     Pourtant, il a ses amateurs lui aussi, et ce n'est pas pour rien.     Quelle puissance dans son chant, quelle nostalgie, quelle variété !     Le Merle noir, nous l'avons dit, est un grand poète.  Il nous donne ici, en plus, une belle leçon : Visiblement, il a quelque chose à dire. Mais avant de le dire... il réfléchit.     Ayant bien réfléchi, sur le moment et la manière, il s'exprime enfin et... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2010

Au coeur de Paris (39)

  Le Parc Monceau    Avec dans la tête la belle chanson d'Yves Duteil.     La Gallinule-Poule d'eau, toujours prête à se mettre sous le couvert e la végétation.       Le Merle noir, le poète de nos parcs,  en attendant le Rossignol.              Lui aussi, à mes yeux, a un habit et un coeur de poète : l'Accenteur mouchet.       Il a bien sa place au Parc Monceau.   Paris, Parc... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 avril 2010

Au coeur de Paris (30)

  Jardin des plantes   Le Merle - le mâle surtout - est pour moi un grand poète. Son chant a une dimension évocatrice extraordinaire, pétrie de force et de nostalgie.     Tout autre est l'Etourneau, de la même taille pourtant.     Je le regarde comme un clown, un saltimbanque. Dans le midi, on l'appelle Tarnagas. Quand on dit cela de quelqu'un, cela signifie qu'il n'a pas de tête :  un étourdi, un farfelu, un incorrigible original. Pas vraiment un compliment.     ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mars 2010

Mars qui rit

  Tandis qu'à leurs oeuvres perverses Les hommes courent haletants, Mars qui rit malgré les averses, Prépare en secret le printemps.       Tout en composant des solfèges Qu'aux merles il siffle - à mi-voix, Il sème aux près les perce-neige Et les violettes au bois.     Sous l'herbe, pour que tu la cueilles, Il met la fraise au teint vermeil, Et te tresse un chapeau de feuilles Pour te garantir du soleil.               ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,