08 mars 2017

Paris gris

   Paris-Gare de Lyon, terminus quand on vient du sud-est.     C'est l'heure juste, l'espace d'un instant. Pourquoi deux cadrans ?     Le beffroi de la gare s'élève à 67 mètres. Chacun des quatre cadrans mesure 6,4 mètres de diamètre.     Les chiffres romains, en laiton, mesurent 1 mètre de haut.     Mais le reflet de l'heure, est-ce encore l'heure ?     Aux abords ou au-dessus des grandes villes, le trafic aérien est lui aussi intense.   ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

26 novembre 2014

Paris (127)

     Au Jardin de plantes se trouvent quelques petits bassins plein de végétation. Il n'en faut pas plus pour que la vie animale s'y déploie.     Petite Grenouille verte décontractée,     dans son camaïeu de verts.     Là encore, avec du soleil.     Celle-ci, dodue, s'est tricotée une écharpe de lentilles.       Pas de défense,     sinon la faculté de demeurer immobile     ou de plonger en cas de danger, ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
25 novembre 2014

Paris (126)

    Une flaque d'eau. Quelle chance ! Attention, voilà la Corneille.     Trois Corneilles, en fait. Et les Etourneaux ? Envolés, disparus !     Disparus, mais pas bien loin et pas pour longtemps.     Quelle joie, quelle joie !     Est-ce pour se rafraîchir ?     se laver ?     se détendre ?     s'amuser ?     Je ne sais.     Peut-être un peu pour toutes ces raisons.     ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 novembre 2014

Paris (125)

    A Paris, il y a le foisonnement des bâtiments, des rues, de la circulation.     Mais à deux pas de là, dans le recoin d'un parc, ce peintre semble sorti d'une peinture de Monnet.     A Paris, on peut rencontrer de scènes champêtres,     mais aussi des scènes tourmentées.     Evidemment, dans la rue, personne (ou presque) ne montre ce qu'il vit au fond de son coeur.     Dans les vitrines (et ailleurs), on s'étourdit, on se grise.   ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2012

Au coeur de Paris (78)

  2 h.50 entre Nîmes ("la ville avec un accent") et Paris-Gare de Lyon. Que c'est long !     Que font ces drapeaux en haut de la colonne, Place de la Bastille ? Ah oui, un président a été élu dimanche dernier pour notre pays.     Paris, la pub comme dans toutes les grandes villes,     très variées comme il se doit.     Notre-Dame de Paris est toujours là, inamovible.     Plus passagères, les photos de mode. (Elle est jolie, mais est-ce qu'elle est... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
21 décembre 2011

Au coeur de Paris (49)

   Le Jardin des Tuileries.    Comme il se trouve juste entre le lieu où je dors  et le lieu où se tiennent les réunions,     je suis pratiquement obligé de le traverser.     Tant pis.     Et le soir, je repasse par là encore pour rejoindre la Gare de Lyon.     - Tiens, je l'ai déjà vu ce matin, ce photographe.     Comment faire ?     Les fleurs sont plus discrètes. (Si on peut dire).     La... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 décembre 2011

Au coeur de Paris (48)

   Série de portraits d'un Pigeon ramier     qui paraît tout surpris par l'arrivée prochaine de l'automne (on est le 10 septembre).     Déjà, semble-t-il dire.     On ne voit pas le temps passer.     Ainsi médite le Pigeon ramier, dans les Jardins des Tuileries       pendant que les gens vont faire leurs courses.   Paris, 10 septembre 2011  
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
19 décembre 2011

Au coeur de Paris (47)

   A Paris, les pigeons finissent par avoir de la culture.     Ce Pigeon ramier se tient à l'entrée du Jardin des Tuileries  d'où il a une vue imprenable sur La Place de la Concorde et les Champs Elysées jusqu'à l'Arc de Triomphe et la Défense.     Ceux-ci sont de simples Pigeons bizet.      Mais à force d'aller à l'école, ils se sont élevés dans le rang social.     Pendant que tout le monde court après on ne sait quoi, lui, il pense.    ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
17 décembre 2011

Au coeur de Paris (46)

  Jardin des Tuileries.  Poules d'eau, adulte et jeune. C'est quoi ces reflets jaunes ?       La Foulque macroule a le dessus du bec blanc. Si le dessus du bec est rouge, c'est une Poule d'eau. Souvent dans l'eau mais jamais mouillée.       Jeune Poule d'eau déjà grande mais pas encore adulte. (ça dure assez longtemps)     On les appelle des "adulescents".     Ah, voilà les reflets jaunes.      On les appelle parfois Marguerites... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2011

Au coeur de Paris (45)

  Voici le reste de la famille Moineau domestique. Ici, c'est le dernier rejeton.     On devine que c'est une jeune oiseau, mais le signe qui ne trompe pas, c'est le petit bourrelet jaune visible à la base de son bec.     Tant que ce bourrelet clair subsiste, il est encore (partiellement au moins) nourri par ses parents.     Voilà la maman.     Tiens, elle a une petite barbiche elle aussi ; mais claire. Et un joli maquillage derrière les yeux.     ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,