On ne se croirait pas en Provence : il y a de l'eau !

Entre Avignon et Carpentras se trouve le gros village de Bédarrides,

dont la commune est le lieu de confluence de 7 rivières

provenant des Monts du Vaucluse.

Ici, l'Ouvèze (à gauche)

et une Sorgue venant de la Fontaine de Vaucluse.

 

1

 

En approchant, on remarque qu'un dispositif

permet aux poissons de remonter

le cours de la Sorgue

dont l'eau est pure.

Tant mieux pour eux.

 

2

 

En Provence, on est accueillant,

mais faut pas pousser.

A l'ombre des platanes,

le parking est réservé aux riverains.

 

3

 

Tout gris, le pigeon ?

 

4

 

L'eau de l'Ouvèze a troublé celle de la Sorgue.

Cela n'empêche pas le Héron cendré

de guetter le poisson.

 

5

 

En fait, je me demande s'il n'est pas plutôt en train de rêvasser.

C'est l'heure de la sieste.

 

6

 

A deux lieues de là se trouve un autre gros village

qui se nomme Entraigues sur la Sorgue.

On est toujours dans la partie basse du département,

bien différente du piémont du Ventoux.

Du coup, j'ai observé les toits.

 

 

7

 

Et les gouttières, bien-sûr.

 

8

 

Je croyais y voir un chat,

j'y ai trouvé un oiseau.

 

10

 

Au soleil, c'est brûlant,

quand il pleut, c'est plein d'eau.

On s'adapte.

 

9

 

Au moins, les moutons ne viendront pas la brouter ici,

la Centranthe rouge, appelée aussi Lila d'Espagne.

 

11

 

Les pierres ?

C'est pour tenir les tuiles quand souffle le Mistral.

On est en Provence.

Les touffes d'Orpin acres ?

 

12

 

Ben...

 

 

Bédarrides, Entraigue (84), le 25 mai 2015

_______