Oiseaux et Compagnie

24 mars 2017

Bagard (2)

 

Les chemins qui descendent conduisent souvent à un ruisseau ;

la plupart du temps sec, par ici.

Les chemins qu montent permettent des points de vue intéressants.

Ici, vers l'Est, la ville d'Alès.

 

1_IMG_0411legere

 

En se tournant de l'autre côté,

les Cévennes,

 

2_IMG_0414legere

 

ses innombrables vallées

et ses petits hameaux isolés.

 

3_IMG_0412legere

 

Les arbustes semblent se parer pour quelque noce.

 

4_IMG_0403legere

 

Pruneliers, laurier tin sont déjà de la fête.

 

5_IMG_0427legere

 

Le Chèvrefeuille ajoute l'odeur aux couleurs.

 

6_IMG_0413legere

 

La Grande Euphorbe des garrigues

surprend par la fraîcheur de sa couleur

au milieu des teintes sombres ou pastel du milieu.

 

7_IMG_0416legere

 

Floue ?

Oui, mais le coeur est net.

Attention, le suc de la plante est toxique et vésicant.

 

8_IMG_0417legere

 

 Après la Barlie de Robert,

l'Ophrys litigieux est une des orchidées

les plus précoces.

 

9_IMG_0422legere

 

C'est une orchidée des milieux secs,

présente de la Catalogne jusqu'en Adriatique.

 

10_IMG_0426legere

 

On l'appelle aussi Ophrys petite araignée.

 

11_IMG_0425legere

 

Ces quelques photos montrent

qu'une même espèce peut présenter

des différences assez grandes

 

12_IMG_0424legere

 

 de couleurs et de dessins.

 

Bagard (30), le 18 mars 2017

_______

  Les hirondelles sont arrivées hier en cévennes !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


23 mars 2017

Bagard (1)

 

Pas loin de la route qui relie Alès à Anduze

se trouve cette bâtisse impressionnante.

Ancienne propriété des Templiers, elle a été une léproserie au XIIIème,

puis un couvent au XVIIIème siècle. On l'appelle le Moinac.

 

1_IMG_0401legere

 

De là part une minuscule route

et des chemins de garrigue.

 

2_IMG_0419legere

 

Ici, le soleil a transformé maints végétaux

en ossements blanchis.

 

3_IMG_0417legere

 

Ce qui pousse le mieux, ce sont les pierres.

Mais parmi celles-ci se trouvent

de petits joyaux discrets,

comme ces fleurs du Grémil ligneux,

très mellifères.

 

5_IMG_0405legere

 

Deux plantes pittoresques sont visibles ici.

Sur la gauche, un plant d'Asphodèle blanc.

A sa droite, deux fleurs de Petite Jonquille.

 

4_IMG_0420legere

 

L'asphodèle est une plante typiquement

méditerranéenne, que l'on trouve

depuis l'Espagne jusqu'à la Grèce.

 

6_IMG_0406legere

 

Quand le bouton s'épanouira,

il révèlera de belles fleurs blanches

en forme d'étoile.

 

7_IMG_0410legere

 

Pour le moment la tige sort de terre,

poussée par une énergie mystérieuse.

 

8_IMG_0414legere

 

Les fleurs de Petites Jonquilles

ont l'air si fragiles dans cet environnement aride

 

9_IMG_0408legere

 

qu'on les sent rassurées d'être deux.

 

10_IMG_0407legere

 

Autre surprise : l'Iris nain.

Ici jaune pâle, parfois blanc ou violet.

 

11_IMG_0404legere

 

Cela nous rappelle qu'au commencement,

avant même que l'homme soit là,

la terre était

 

12_IMG_0421legere

 

 un jardin.

 

Bagard (30), le 18 mars 2017

_______

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

22 mars 2017

Uzès (4)

 

 Quand la nuit va tomber,

les oiseaux grégaires effectuent souvent des vols groupés, ainsi.

 

1_IMG_0369legere

 

Ils doivent se dire que les campaniles

ont été conçus et mis en place exprès pour eux.

 

2_IMG_0380legere

 

Je compte 4 Choucas des tours

et 4 Etourneaux sansonnets.

 

3_IMG_0382legere

 

Mais cela change tout le temps.

 

4_IMG_0384legere

 

Ensuite, durant toute la nuit,

ils seront immobiles quelque part.

 

5_IMG_0387legere

 

Prendre des photos dans une ville

avec un téléobjectif de 300 mm à focale fixe,

c'est un peu comme enfiler une aiguille avec des gants de boxe.

 

6_IMG_0373legere

 

Mais on y arrive.

 

7_IMG_0367legere

 

Cela me parle beaucoup.

 

8_IMG_0357legere

 

Que dire de plus ?

 

9_IMG_0378_legere

 

 Rien pour ce soir.

 

Uzès (30), le 12 mars 2017

_______

Bonus_IMG_0393_legere

_______

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2017

Uzès (3)

 

Uzès.

Ce n'est pas une ville musée ou pour touristes.

Mais tous les 3 mètres, il y a quelque chose à regarder.

 

1_IMG_0351legere

 

C'est une ville où le passé affleure à chaque instant,

sans artifice.

 

2_IMG_0350legere

 

Les oiseaux y semblent bien,

 

3_IMG_0358legere

 

et y occupent des places élevées

 

4_IMG_0365legere

 

ou bien en vue.

 

5_IMG_0359legere

 

Une des quatre tours d'Uzès est la tour de l'Horloge,

appelée aussi tour de l'Evêque.

 

6_IMG_0336legere

 

Elle porte une tourelle surmontée d'un campanile.

 

6_IMG_0353legere

 

Difficile d'aller plus haut,

pour ce couple de Choucas des tours.

 

8_IMG_0364legere

 

Assez facile de plonger, par contre,

pour prendre son élan, et aller

 

9_IMG_0360legere

 

  plus loin.

 

Uzès (30), le 12 mars 2017

_______

Bonus1_IMG_0354legere

_______

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mars 2017

Uzès (2)

 

Vous l'avez compris, à Uzès il y a beaucoup de vieilles pierres.

Cela convient très bien aux plants de giroflées.

(Première fleur disséquée et étudiée au Cours élémentaire).

 

1_IMG_0334legere

 

On l'appelle la Tour Bermonde, du nom de l'architecte qui l'a conçue.

C'est le donjon primitif des ducs d'Uzès, construit au XIIème siècle.

Du sous-sol de cette tour partent des souterrains

qui relient les différentes portes de la ville.

J'ai repéré deux oiseaux, sur les tourelles.

 

2_IMG_0331legere

 

Sur cette tourelle, j'en vois deux,

peut-être trois.

 

3_IMG_0333legere

 

Quelque chose me dit que ce n'était pas seulement

pour faire joli.

 

4_IMG_0347legere

 

Les Choucas des tours

(c'est leur nom) apprécient.

 

5_IMG_0356legere

 

Il paraît que la vue est belle,

de là-haut.

 

6_IMG_0368legere

 

Ce sont les escaliers qui se trouvent généralement

dans ces petites tours rondes adjacentes.

Le choucas n'en a pas eu besoin.

 

7_IMG_0335legere

 

La tour Fenestrelle (à gauche)

est le clocher de la cathédrale.

Les choucas la connaissent pas coeur.

 

8_IMG_0329legere

 

Les pigeons, pas plus que les choucas, ne sont généralement

pas dérangés par les signes religieux ostentatoires.

 

9_IMG_0327legere

 

Tous ces oiseaux palpitants laissent le chat dans un état

 

10_IMG_0374legere

 

 fébrile.

 

Uzès (30), le 12 mars 2017

_______

 Marché couvert

Bonus_images

 de la place aux Herbes.

_______

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 mars 2017

Uzès (1)

 

Dans quel parc de château

sommes-nous ?

 

1_IMG_0339legere

 

En fait, nous sommes simplement

sur une petite place

 

2_IMG_0341legere

 

de la petite ville d'Uzès,

entre Provence et Languedoc.

 

3_IMG_0340legere

 

Pour qui s'y arrête et ouvre les yeux,

Uzès recèle et dévoile beaucoup de charme pittoresque.

 

4_IMG_0345legere

 

Charles Gide, né dans une famille protestante,

est l'oncle d'André Gide, le poète.

Au XVIè siècle, Uzès était la 5ème ville protestante du Royaume.

A la Révocation de l'Edit de Nantes (1685),

beaucoup de Protestants ont fui de là pour les pays de Refuge.

 

6_IMG_0389legre

 

Uzès, premier duché de France...

En 1662, Jean Racine, l'inimitable versificateur,

n'avait encore rien publié.

 

5_IMG_0330legere

 

Uzès, peu d'objets en matière plastique

dans les vitrines...

 

7_IMG_0349legere

 

Uzès, peu de murs en briques ou en béton...

 

8_IMG_0362legere

 

Les maisons du centre ville datent du XVIème, XVIIème ou XVIIIème siècle.

 

9_IMG_0390legere

 

Quant à la cathédrale Saint Théodorit,

sa construction débuta en 1090.

Son clocher porte le nom de Tour fenestrelle.

Il date du XIIème siècle.

 De style lombard, c'est l'unique exemple en France

 

10_IMG_0355legere

 

de clocher rond.

 

Uzès (30), le 12 mars 2017

_______

Laëtitia a interprété

du Haydn en 2009

IMG_9690___l_g_re

dans cette cathédrale.

_____

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2017

Au bord du Gardon (3)

 

Qui est-ce ? Le Bruant des roseaux.

Comment peut-on le savoir ?

Par le milieu où il se trouve : au milieu des roseaux !

Et puis le masque caractéristique qu'il a sur la tête ;

et enfin les rectrices blanches, sur sa queue.

 

1_IMG_0276legere

 

Et lui ?

C'est le Traquet pâtre. La mâle.

 

2_IMG_0307legere

 

On l'appelle aujourd'hui le Tarier pâtre.

 

3_IMG_0309legere

 

C'est un de mes préférés.

 

4_IMG_0312legere

 

On ne peut le confondre avec aucun autre.

 

5_IMG_0313legere

 

Un peu plus loin, j'ai rencontré celui-ci.

Hésitation : pourquoi est-il plus pâle ?

 

6_IMG_0317legere

 

Ainsi, pour l'identification des animaux,

il y a des constantes qui ne varient pas,

et des variables... qui varient.

 

7_IMG_0319legere

 

Et celui-ci ?

C'est le Rouge-queue noir. Le mâle.

 

8_IMG_0291legere

 

Il est vrai que le contre-jour ne facilite pas l'identification.

 

9_IMG_0289legere

 

De plus, le Rouge-queue noir préfère se tenir sur les murs que sur les branches.

 

10_IMG_0293legere

 

Mais c'est sa silhouette, c'est son bec ;

c'est son noir aussi.

 

11_IMG_0297legere

 

Enfin, sa queue est rousse, on le voit ici.

Pas de doute possible.

 

12_IMG_0298legere

 

C'est bien lui.

 

Alès, le 11 mars 2017

_______

 

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mars 2017

Au bord du Gardon (2)

 

Qu'est-ce que c'est ?

 

1_IMG_0267legere

 

Une truite qui, croyant mordre un ver,

a mordu un hameçon.

 

2_IMG_0270legere

 

Cela peut nous arriver, aussi.

3_IMG_0272legere

Qu'est-ce que c'est ?

D'autres pêcheurs, au bord du Gardon.

4_IMG_0280legere

 

Où vont-ils ?

Un peu plus loin, voir s'il y a du poisson.

 

5_IMG_0285legere

 

Que font-ils ?

Ils attendent, comme tous les pêcheurs.

 

6_IMG_0284legere

 

Et l'Aigrette garzette ?

Pareil.

 

7_IMG_0275legere

 

Et là ?

Elle fait le ménage dans ses plumes.

 

8_IMG_0273legere

 

Ce n'est pas interdit, en attendant.

 

9_IMG_0274legere

 

Et lui ?

 

10_IMG_0299legere

 

Il attend ; un peu loin de l'eau, c'est vrai.

Mais il vient peut-être d'attraper un poisson.

 

11_IMG_0300legere

 

Le Héron cendré ne se sépare jamais de son bec

 

12_IMG_0304legere

 

avec lequel il saisit - mais parfois aussi harponne - les poissons.

 

13_IMG_0305legere

 

Où va-t-il ?

 

14_IMG_0306legere

 

Un peu plus loin, voir s'il y a du poisson.

 

Alès, le 11 mars 2017

_______

 

 

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 mars 2017

Au bord du Gardon (1)

 

Journée ensoleillée, dans le ciel et sur les berges du Gardon

avec la Ficaire fausse-Renoncule.

 

1_IMG_0288legere

 

Qu'est-ce que c'est ? Un canard.

Lequel ? Je ne sais.

 

2_IMG_0264legere

 

Qu'est-ce que c'est ?

Une Hirondelle des rochers.

Elle n'est pas migratrice et a passé l'hiver ici-même.

De quels insectes s'est-elle donc nourrie ?

 

3_IMG_0324legere

 

Que fait-elle ?

Elle recueille, avec son bec, un peu de boue

pour confectionner son nid.

 

4_IMG_0325legere

 

Entre la Corneille noire et le Canard colvert

se trouve un morceau de pain.

 

5_IMG_0320legere

 

Qui l'emportera ?

La corneille.

 

6_IMG_0322legere

 

Merveilleuse silhouette du canard.

 

7_IMG_0259legere

 

Tantôt figés,

tantôt en mouvement.

 

8_IMG_0260legere

 

Trois, c'est un bon chiffre.

 

9_IMG_0261legere

 

Ce sont eux qui ont disposé ce fond diaphane,

comme cela ?

 

10_IMG_0262legere

 

Bien-sûr que non !

Eh ben alors, ils ont bien fait

 

11_IMG_0263legere

 

 de se poser là.

 

Alès, le 11 mars 2017

_______

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 mars 2017

Corny en Normandie (2)

 

 

Je l'appelle 'le poète',

 

2_IMG_0223legere

 

le Merle noir.

 

1_IMG_0225legere

 

 Il est tout à la fois ici et ailleurs.

 

3_IMG_0224legere

 

Dans la forêt rousse et grise,

la mousse est comme lumineuse.

 

4_IMG_0204legere

 

On dirait une parure d'apparat,

 

6_IMG_0213legere

 

un fastueux ornement.

 

5_IMG_0214legere

 

Les lianes aussi se sont parées d'élégance,

 

7_IMG_0215legere

 

et certaines ont acquis des atours vénérables.

 

8_IMG_0216legere

 

Dans le silence de la forêt, un cri a retenti.

Un faisan. Non trois !

 

9_IMG_0202legere

 

S'approcher comme un voleur, courbé en deux.

Les voilà.

L'un des deux  a un plumage étonnamment pâle.

 

10_IMG_0227legere

 

Ils se tiennent de préférence près des lisières et des taillis,

et préfèrent courir que s'envoler.

 

11_IMG_0229legere

 

Celui-là s'est enfoncé dans le bois.

 

12_IMG_0207legere

 

Ces oiseaux ont l'art de disparaître comme par enchantement.

 

13_IMG_0208legere

 

Ils n'aiment pas trop qu'on les regarde.

 

14_IMG_0211legere

 

 Alors, pourquoi sont-ils beaux ?

 

Corny (27), les 4-5 mars 2017

______

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,