Oiseaux et Compagnie

26 mai 2017

Vallée du Galeizon (2)

 

Dans les campagnes reculées,

on trouve des collections de fleurs, d'animaux

 

1_IMG_1800legere

 

et de vieilles voitures.

La Panhard PL 17 a été produite entre 1959 et 1965.

 

2_IMG_1802legere

 

Le hameau du Lunès domine la vallée du Galeizon

qui fait la limite entre le Gard et la Lozère.

 

3_IMG_1811legere

 

Ici, les fenêtres étaient petites,

pour se protéger du froid l'hiver,

de la chaleur l'été.

 

4_IMG_1808legere

 

Les terres cultivées étaient

aménagées en terrasses, ou "faïsses".

Evidemment, on pouvait passer de l'une à l'autre !

 

5_IMG_1809legere

 

J'ai l'impression que cette vieille bique

n'a plus l'âge de caracoler.

'Vieille bique' n'est pas péjoratif,

ici.

 

6_IMG_1804legere

 

Ce coq est carrément doré.

 

7_IMG_1806

 

Quand j'ai écrit, il n'y a pas longtemps,

qu'à leur naissance les petits orvets étaient dorés,

j'en connais qui ont dû me prendre

pour un fantaisiste.

 

8_IMG_1795legere

 

Mais celui-ci, trouvé sous une pierre,

est encore doré,

bien qu'il ne soit plus tout jeune.

 

9_IMG_1796legere

 

Voilà notre "serpent de verre" qui n'est pas un serpent,

vous vous en souvenez.

 

10_IMG_1790legere

 

Le photographier pendant qu'il sort sa langue n'est pas chose aisée

 

11_IMG_1799legere

 

car ce mouvement dure le temps d'un clin d'oeil.

 

12_IMG_1791legere

 

Plus grand papillon d'Europe, la Grand Paon de nuit aime les lieux préservés.

Les antennes du mâle lui permettent de détecter une femelle

à plusisurs kilomètres de distance.

 

13_IMG_1789legere

 

 Ce papillon semble en forte régression.

 

Vallée du Galeizon, hameau du Lunès (30-48), le 29 avril 2017

_______

Bonus1_IMG_1801legere

 

Bonus2_IMG_1844legere

 

Bonus3_IMG_1956legere

_______

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 14:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


24 mai 2017

Vallée du Galeizon (1)

 

Il y a un affluent du Gardon, un peu en amont d'Alès,

qui s'appelle le Galeizon et qui prend sa source

au coeur des Cévennes.

 

1_IMG_1827legere

 

Rives sauvages, eau pure,

le rêve des Castors.

 

2_IMG_1815legere

 

On l'appelle Araignée d'eau, à cause de ses longues pattes,

alors qu'elle fait plutôt partie de la famille des punaises.

Son ombre, au fond de la rivière, est caractéristique.

 

3_IMG_1764legere

 

Quittant la rivière, nous allons trouver d'antiques chemins

parmi les châtaigniers.

 

4_IMG_1768legere

 

La montagne tout entière est parcourue par les muret de pierres

qui tiennent la terre des parcelles, bordent les chemins

ou délimitent les enclos.

 

5_IMG_1812legere

 

A l'ombre des arbres et des murets,

les fougères se sentent bien.

 

6_IMG_1772legere

 

Ici, la pierre ou le rocher affleurent partout.

 

7__IMG_1826legere

 

Si on ajoute le terrain pentu,

on comprend que la vie a été rude

pour les habitants.

 

8_IMG_1781legere

 

Il y a plusieurs variétés de cistes dans la région.

C'est ici un plant et la fleur du Ciste à feuille de sauge.

Il apprécie les sols ciliceux.

 

8_IMG_1757legere

 

Vous l'aviez vue, cette minuscule sauterelle ?

Elle a trouvé son lieu.

 

9_IMG_1758legere

 

Le bois d'un vieux cerf ?

Non. La branche morte d'un châtaignier.

 

10_IMG_1773legere

 

La feuille morte d'un châtaignier

stoppée au fil de l'eau.

 

10__IMG_1961legere

 

Les sangliers ne l'ont pas mangée.

La châtaigne a été, avec le fromage de chèvre,

la nourriture de base des cévenols.

 

11_IMG_1787legere

 

 Race frugale.

 

Vallée du Galeizon, lieu-dit le Lunès (30-48), le 29 avril 2917

_______

 

Au-dessus, le hameau du Lunès,

12_IMG_1777legere

où vivent

13_IMG_1842legere

quelques habitants.

_____

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mai 2017

Petit Ocellé

 

Peut-être un jour, avec un peu de chance,

en soulevant une pierre, une planche, une bâche,

trouverez-vous un petit joyau

semblable à celui-ci.

 

1_IMG_1671legere

 

En l'occurence, il s'agit d'un Lézard ocellé juvénile,

c'est-à-dire âgé de moins d'un an.

 

2_IMG_1698legere

 

Voilà un animal qui est sorti de son oeuf au cours de l'été dernier ;

il a hiberné tout l'hiver dans une cavité,

 

3_IMG_1699legere

 

et il sort maintenant, aux première chaleurs.

Pas très gras, mais plein de vie.

 

4_IMG_1705_legere

 

Encore facile à saisir et parfaitement inoffensif

(adulte, il mesurera jusqu'à 80 centimètres),

 

5_IMG_1673legere

 

il n'en est pas moins habité par une volonté farouche

 

7_IMG_1679legere

 

d'intimider plutôt que de se laisser intimider.

 

8_IMG_1684legere

 

A-t-il mal ?

 

9_IMG_1692legere

 

Pas du tout.

C'est son réflexe naturel de défense.

 

10_IMG_1690_legere

 

Dans le doute, certains de ses prédateurs

 

11_IMG_1693legere

 

 feront demi-tour.

 

Vallée du Galeizon (30-48), avril 2017

_______

 

 Notre envoyé spécial dans la Vallée du Galeizon

1Esculapelegere

nous fait parvenir ces clichés

2Esculapelegere

d'une magnifique Couleuvre d'Esculape.

3Esculapelegere

Elle peut atteindre 1,60 mètre.

_________

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mai 2017

Serpent de verre

 

Tout est lié.

Il arrive à Etienne de parler de serpents

pendant son cours d'hstoire.

(Vue du village de Brouzet depuis sa terrasse).

1_IMG_1755legere

 

Résultat : certain élève lui amène

divers reptiles.

 

2_IMG_1751legere

 

 Qu'à cela ne tienne : ce sera une séquence sur le blog.

 

4_IMG_1718legere

 

Ici, le "Serpent de verre",

autrement dit l'Orvet.

 

5_IMG_1719legere

 

Ce serpent est en réalité un lézard

sans pattes.

 

6_IMG_1741legere

 

Pourquoi 'de verre' ?

Pas tellement parce qu'il serait fragile ;

 

7_IMG_1749legere

 

mais à cause de sa relative raideur

et de son aspect luisant.

 

8_IMG_1733legere

 

La meilleure manière de le trouver est de soulever des pierres

ou de vieilles planches.

Il se nourrit d'invertébrés : vers-de-terre, cloportes...

 

9_IMG_1725legere

 

La langue de l'Orvet est bifide, comme celle des Ophidiens.

Elle joue le rôle "d'épuisette à odeurs"

 

10_IMG_1729_legere

 

L'Orvet est totalement inoffensif pour l'homme.

 

11_IMG_1708legere

 

C'est un animal vivipare : les oeufs donnent naissance aux petits Orvets

dans le corps de la mère. Les petits naissent tout-à-fait autonomes.

 

12_IMG_1716legere

 

Ils ont une jolie couleur dorée.

 

Brouzet-les-Alès (30, le 23 avril 2017

_______

Animal fourni par Théodore, notre envoyé spécial

Bonus_IMG_1705legere

dans la Vallée du Galeizon.

_______

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

20 mai 2017

St Hippolyte-de-Caton (2)

 

Dismorphysme sexuel très important

chez les Faisans de Colchide.

 

1_IMG_1666legere

 

Ici, un mâle et deux femelles.

Normal chez eux.

 

2_IMG_1648legere

 

Originaire d'Asie, ce faisan fût importé en Europe

dès l'Antiquité, par les Grecs et les Romains.

 

3_IMG_1650legere

 

Tous les rois de France introduisirent ce gibier dans leurs forêts.

 

4_IMG_1660legere

 

Nous l'avons remarqué tout de suite :

le plumage de la faisane a presque exactement la teinte dominante de ce champ.

 

5_IMG_1661legere

 

Si elle se sent en danger, elle va se tapir contre le sol

et devenir pratiquement invisible.

 

6_IMG_1651legere

 

Pour l'heure, elle se sent en sécurité et picore,

 

7_IMG_1654legere

 

un peu comme une poule dans un poulailler.

 

8_IMG_1655legere

 

Elle ne peut s'empêcher de relever la tête de temps en temps,

 

9_IMG_1656legere

 

mais celui qui est principalement chargé de veiller et de protéger,

 

10_IMG_1657legere

 

c'est le mâle.

 

11_IMG_1659legere

 

En cas de péril avéré, ils vont commencer à courir,

lentement d'abord, puis à toute vitesse.

Ils ne prendront leur envol

qu'en cas

 

12_IMG_1652legere

 

 d'absolue nécessité.

 

St Hippolyte-de-Caton (30), le 23 avril 2017

_______

 

 

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


19 mai 2017

St Hippolyte-de-Caton (1)

 

    - Qu'il était bleu, le ciel, et grand, l'espoir.

- L'espoir a fui, vaincu, vers le ciel noir.

      Tels ils marchaient dans les avoines folles,

Et la nuit seule entendit leurs paroles.

                                            Paul Verlaine

La Folle-avoine.

 

1_IMG_1631legere

 

Autre chose, le Chêne,

si souvent séculaire.

 

2_IMG_1647legere

 

Tout près du sol, aimant les lisières,

le Grémil pourpre-bleu qui porte bien son nom.

 

3_IMG_1620legere

 

Ornithogale, cela signifie en grec : lait d'oiseau.

Original.

 

4_IMG_1621legere

 

Libellule, demoiselle ou agrion ?

A priori c'est un agrion, car les ailes des libellules

et des demoiselles ne se rabattent en arrière

lorsque l'insecte est au repos.

 

5_IMG_1625legere

 

On aimerait que ces insectes là se nourrisent

d'amour et d'eau fraîche.

Ce n'est pas le cas. Ils se nourrissent d'autres insectes

capturés en vol.

 

6_IMG_1630legere

 

Voil un oiseau des campagnes qui semble ne rêver que d'une chose :

passer inaperçu. Il s'agit du Bruant proyer.

 

8_IMG_1637legere

 

Mais alors, pourquoi chante-t-il à tue-tête sur l'unique arbuste

au bord du chemin qui longe ce champ de céréale ?

 

9_IMG_1638legere

 

Son nid est souvent caché sous une motte,

dans un champ de trèfle ou de luzerne.

 

 7_IMG_1646legere

 

 

Pourquoi chante-t-il donc si fort ?

On est en pleine période de reproduction.

Soit il dit à sa femelle : Que tu es belle et bonne.

 

10_IMG_1641legere

 

Soit il dit au mâle voisin : Si tu t'approches, je te casse la figure.

Son plumage ressemble à celui de l'alouette ou du cochevis.

Mais il a un bec de granivore. Ce bec est muni d'une sorte de "dent"

que l'on aperçoit ici, qui est caractéristique des bruants.

 

11_IMG_1643legere

 

Il fait un "chant de mobylette" : c'est bien un Bruant proyer.

 

12_IMG_1644legere

 

Zut, je l'ai vexé.

 

St Hippolyte de Caton (30), le 23 avril 2017

_______

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mai 2017

Au bord du Gardon (4)

 

Au bord de la rivière, il y a de l'herbe.

C'est très bien pour les moutons.

 

1_IMG_1595legere

 

Il y a aussi des accacias en fleur.

 

2_IMG_1601legere

 

C'est très bien pour faire des beignets.

 

3_IMG_1594legere

 

Il y a également des lézards qui se chauffent au soleil.

 

4_IMG_1588legere

 

On est content pour eux.

 

5_IMG_1589legere

 

Le Héron cendré, nous l'avons dit,

aime parfois prendre de la hauteur.

 

6_IMG_1606legere

 

Ou prendre le large.

 

7_IMG_1604legere

 

Difficile de lui parler à l'oreille.

Idem avec l'Aigrette garzette,

d'ailleurs.

 

8_IMG_1598legere

 

Pourtant, de ma vie, je n'ai jamais mangé

ni de héron ni d'aigrette.

 

9_IMG_1597legere

 

Ni de Milan noir, d'ailleurs.

Comment le reconnaît-on ?

 

11_IMG_1608legere

 

Il est souvent au-dessus des rivières,

il est sombre, et sa queue est nettement échancrée.

 

12_IMG_1609legere

 

 C'est bien lui.

 

Cours du Gardon, vers Alès (30), le 23 avril 2017

_______

 On trouve

Bonus1_IMG_1171legere

de tout

onus2_IMG_1172legere

au bord des rivières.

_______

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mai 2017

Sainte Foy-les Lyon (2)

 

De grands bâtiments un peu anciens

 avec des ouvertures haut perchées,

 

1_IMG_1570legere

 

c'est ce qu'il faut au Faucon crécerelle

 

2_IMG_1571legere

 

pour installer son nid.

Le mâle, à gauche, est assez petit et porte des teintes magnifiques :

fauve, beige clair, gris souris.

 

3_IMG_1572legere

 

La femelle, à droite, est nettement plus grosse

et son plumage est uniformément fauve tâcheté.

 

4_IMG_1572_legere

 

Les pointes installées pour empêcher les pigeons de se poser

n'ont pas dissuadé notre couple de faucons.

Le mâle surveille, la femelle couve.

Tout va bien.

 

5_IMG_1573legere

 

A deux pas de là, dans le petit bois,

des nids bien différents ont été aménagés.

 

6_IMG_1574legere

 

Ce sont ceux du Pic-vert

que l'on aperçoit ici.

 

7_IMG_1577legere

 

Ne pourrait-on pas le voir mieux ?

Pas cette fois.

Entre deux conférences, je n'ai pu faire mieux.

 

8_IMG_1578legere

 

Il y a quelques semaines,

nous avons observer le Flambé.

C'est ici le Machaon.

 

9_IMG_1581legere

 

Mêmes teintes, même taille. Mais pas le même vol.

De plus le Flambé a les rayures d'un zèbre.

 

10_IMG_1584legere

 

 Pas le Machaon.

 

Domaine St Joseph, Ste Foy-les-Lyon (69), 20-21 avril 2017

______

 

Le Flambé.

 

12_IMG_1020legere

_______

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 mai 2017

Sainte Foy-les Lyon (1)

 

Aux alentours immédiats de Lyon

se trouve une grande quantité

de bâtiments appartenant ou ayant appartenu

à l'Eglise romaine.

 

1_IMG_1585legere

 

Chacun possède un parc plus ou mons vaste.

 

2_IMG_1576legere

 

Cela suffit largement pour de bonnes observations.

Ces jeunes feuilles sortent directement

du tronc du marronnier.

 

3_IMG_1563legere

 

Epanouies, elles sont belles.

 

4_IMG_1562legere

 

Plus près du sol, dans les murs de pierres,

se trouvent nécessairement quelques Lézards des murailles.

 

5_IMG_1566legere

 

Grands bâtiments, vieux arbres,

le Choucas des tours n'en demande pas plus.

 

6_IMG_1567legere

 

L'Arbre du Judée a la particularité de voir ses fleurs

apparaître avant les feuilles.

Ici, directement sur les branches, également.

 

7_IMG_1559legere

 

Cela existe-t-il pour être beau ?

On a bien envie de dire oui.

 

8_IMG_1558legere

 

Est-ce trop ?

On a presque envie de répondre

 

9_IMG_1560legere

 

oui.

 

Domaine St joseph, Ste Foy-les-Lyon (69), 20-21 avril 2017

______

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mai 2017

Lyon Tête d'Or

 

Pas besoin d'aller au Parc de la Tête d'Or à Lyon

 

1_IMG_1548legere

 

pour observer des Moineaux domestiques.

 

2_IMG_1553legere

 

Toutefois, ce n'est pas interdit.

 

3_IMG_1551legere

 

Même remarque pour la Poule d'eau, d'ailleurs.

 

4_IMG_1555legere

 

Pour la Tortue de Floride, c'est un peu différent.

 

5_IMG_1528legere

 

Ces tortues ont été vendues en animaleries entre 1980 et 1997.

Depuis, elles ne sont plus commercialisées,

car elles sont considérées comme invasives.

 

6_IMG_1533legere

 

Ici, depuis 2006, il y a un espace de récupération

car elles ne devraient jamais être relâchées dans la nature.

 

7_IMG_1530legere

 

Pas plus grosse d'une pièce d'un euro à la naissance,

elle peut atteindre 28 centimètres de diamètre une fois adulte,

pour un poids de 2 à 3 kilos.

Espérance de vie : 30 ans.

 

8_IMG_1532legere

 

Etonnants oiseaux que ces Flamands roses.

 

9_IMG_1543legere

 

Ils habitent les zones lacustres d'Afrique, d'Asie du Sud-est

et d'Europe méridionale.

 

10_IMG_1545legere

 

Que dire du Pélican banc ?

Bon nageur, il se déplace à terre avec difficulté.

C'est un excellent planeur, avec son envergure de presque 3 mètres.

Il peut vivre 45 ans.

 

11_IMG_1537legere

 

Il vit principalement en Afrique sub-saharienne.

 

12_IMG_1538legere

 

 Plutôt attachant, ici.

 

Lyon, Parc de la Tête d'Or, le 18 avril 207

_______

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,