S'il y a de l'eau qui court

et si elle est pure,

 

1_IMG_4614legere

 

il est bien possible que le Cincle plongeur

soit dans les parages.

 

2_IMG_4615legere

 

Cet oiseau incroyable est capable

de se jeter dans un fort courant

 

3_IMG_4618legere

 

et même de plonger,

lui qui n'a même pas les pattes palmées.

 

4_IMG_4619legere

 

Sous l'eau, il s'aide de ses ailes

pour ramer.

 

5_IMG_4620legere

 

Un peu plus bas je l'ai retrouvé

(lui ou un autre, car ils se ressemblent beaucoup).

 

6_IMG_4621legere

 

Quand il cligne des yeux,

on aperçoit la paupière nictitante blanche

qui lui permet de voir sous l'eau.

 

7_IMG_4623legere

 

Intrépide,

il sait aussi se montrer très paisible,

rêveur même, parfois.

 

8_IMG_4629legere

 

Son vol est direct et rapide,

comme celui du Martin-pêcheur.

 

9_IMG_4630legere

 

Rêveur, vous disais-je.

 

10_IMG_4633legere

 

Au même endroit se trouvait un Merle noir.

Même taille à peu près,

mais pas la même silhouette,

 

11_IMG_4634legere

 

et des habitudes

toute différentes.

 

12_IMG_4636legere

 

Mais où donc est l'eau ?

 

IMG_4637legere

 

Dix centimètres plus bas. 

  

Florac (48), le 10 novembre 2019

_______