J'ai trouvé une autre zone humide.

En Provence, ce n'est pas si facile.

 

1_IMG_6314legere

 

Là aussi, les moutons (et les chèvres) profitent de l'herbe grasse.

 

2_IMG_6313legere

 

Je n'aime pas l'eau,

mais j'aime les zones humides.

 

3_IMG_6315legere

 

Exactement comme le Bruant des roseaux.

 

4_IMG_6322legere

 

Celui-ci, de loin et les yeux fermés,

ressemble à un moineau.

 

5_IMG_6331legere

 

Mais si on ouvre les yeux,

on voit bien la différence.

 

6_IMG_6332legere

 

Le mâle se reconnaît spécialement bien

à sa tête sombre barrée d'une moustache blanche.

 

7_IMG_6320legere

 

La photo ci-dessous

montre une autre caractéristique : 

les rectrices externes de la queue

sont blanches.

 

8_IMG_6321legere

 

Enfin, c'est un oiseau inféodé au milieux humides

et aux roselières. 

 

9_IMG_6319_legere

 

 Il est amusant de le voir se hisser vers le sommet des roseaux

pendant que la tige s'incline (parfois jusqu'au sol)

sous son poids (entre 15 et 25 grammes).

 

11_IMG_6355legere

 

Quand le soir approche, il n'est pas rare de voir des vol de Choucas des tours

ou de Corneilles noires.

 

12_IMG_6358legere

 

Ici, ce sont des corneilles qui cherchent un dortoir pour la nuit,

 

13_IMG_6349legere

 

ce qui doit requérir, semble-t-il,

une forme d'unanimité.

 

14_IMG_6347legere

 

 Avec l'approche de la nuit,

la brume s'élève peut à peu.

 

14_IMG_6357legere

 

 Les Ragondins vont bientôt sortir,

et bien d'autres animaux craintifs et discrets.

 

15_IMG_6359legere

 

Ici, le troupeau est dans un enclos. 

Chèvres et moutons vont-ils passer la nuit

 

16_IMG_6362legere

 

à la belle étoile ?

 

Les Confines, entre Sarrians et Monteux 84), le 3 janvier 2020

_______

 

Bonus_IMG_6361legere

_______