Le plus important, dans un parc, c'est l'eau.

Ici, une Aigrette en plumage nuptial.

 

1_IMG_7876legere

 

 Là, des Ibis sacrés.

C'est un oiseau africain qui, échappé de quelques parcs zoologiques,

s'est acclimaté en plusieurs régions de France.

 

2_IMG_7877legere

 

Ibis sacrés et Flamants roses.

Longues pattes des flamants ;

 

3_IMG_7879legere

 

long cou de la girafe.

Quel animal !

 

5_IMG_7875legere

 

Une Poule d'eau.

Généralement très sauvage, ici elle l'est beaucoup moins.

 

6_IMG_7861legere

 

N'ayant pas de prédateur,

le niveau de sa crainte a baissé. 

 

7_IMG_7863legere

 

Lui, il ne connaît pas encore la crainte. 

 

8_IMG_7858legere

 

Dans la nature, il serait une proie idéale,

 

9_IMG_7860legere

 

surtout loin de sa maman. 

 

10_IMG_7867legere

 

L'existence de ce caneton, pour le moment, 

 

11_IMG_7869legere

 

pourrait faire penser à une sorte d'idéal,

 

12_IMG_7871legere

 

 en tout cas pour les enfants.

 

13_IMG_7872legere

 

 Et peut-être au delà.

 

 Lyon, Parc de la Tête d'or, 17 juin 2021

__________

 

Bonus_IMG_7884legere

________