La consigne était de ne pas trop s'isoler.

Comment résister, cependant ?

En aval du barrage, quelques maisons, un splendide Baobab,

un maigre cours d'eau à l'eau stagnante,

 

IMG_9898legere

 

et un peu d'humidité qui donne vie à quelques arbustes fleuris,

 

1_IMG_0379legere

 

et à quelques papillons.

Carl von Linné a donné à celui-ci le nom d'Eurema hecabe, en 1758.

C'est un papillon de la famile des Piérides.

 

2_IMG_9959legere

 

En anglais, on l'appelle Common grass yellow

Je n'ai pas trouvé son nom français.

 

3_IMG_9961legere

 

Celui-ci, moins rare, porte le nom d'Acraea serena.

 

4_IMG_9899legere

 

En anglais, Small orange Acraea,

 

5_IMG_9681legere

 

ou Dancing Acraea.

 

6_IMG_9901legere

 

En français, je ne sais pas.

 

7_IMG_9566legere

 

Son aire de répartition est très étendue

 

8_IMG_9685_legere

 

et couvre pratiquement toute l'Afrique sub-saharienne.

 

9_IMG_9956legere

 

Je n'ai pas trouvé le nom de celui-ci.

 

11_IMG_9577legere

 

Est-ce si grave ?

 

12_IMG_9574legere

 

 Pas vraiment.

 

Ouagadougou, Burkina-Fso, 14-29 novembre 2015

_________

Bonus_IMG_AcraeaSerena

_________