Que voyons-nous, ici ?

Le genre de sol dans lequel pousse la végétation cévenole.

Pour les habitants, c'est un peu pareil.

 

1_IMG_9089legere

 

Au Sahara, il y a des Touaregs.

En Cévennes, il y a les Cévenols.

 

2_IMG_9087legere

 

Même isolés, les batiments sont souvent grands :

à l'époque faste de la sériciculture,

on a ajouté des étages pour les magnaneries

et l'élevage des vers à soie.

 

3_IMG_9079legere

 

Depuis, ...

les jours fastes s'en sont allés.

 

4_IMG_9084legere

 

Vous savez ce qu'est une 'clède'. En voilà une.

Au rez-de-chaussée, on entretient un feu

capable de durer plusieurs jours.

La fumée va envelopper les châtaignes répandues

sur une claie au premier étage,

rendant possible leur conservation jusqu'à l'été.

 

5_IMG_9081legere

 

C'est le toit de la clède,

tout simplement.

 

6_IMG_9078legere

 

Sous le tilleul,

quelques jacinthes exhalent leur parfum.

 

7_IMG_9083legere

 

Au bord du chemin, nous sommes passés près d'une autre ferme,

habitée celle-là. Le terrain y est moins escarpé.

 

8_IMG_9099legere

 

Bien des objets sont antérieurs

à l'électricité, comme cette sonnette,

 

9_IMG_9105legere

 

ou ces balances.

 

10_IMG_9106legere

 

Comme cette crémaillère, aussi.

Sans parler des clochettes pour les chèvres

 

11_IMG_9103legere

 

et des outils à bras.

 

12_IMG_9104legere

 

Même pas besoin de réveil,

le matin.

 

13_IMG_9092legere

 

Que ceux qui plaignent les lapins dans les clapiers

se disent que les lapins passent généralement

toute la journée au fond d'un terrier.

Ici, c'est comme un château.

 

14_IMG_9101legere

 

Avec ou sans électricité, la terre tourne sur elle même

et autour du soleil.

 

15_IMG_9107legere

 

 Quelqu'un y veille.

 

Campfielgous, Vallée française (30), le 20 mars 2018

_______

Bonus_IMG_9102legere

_______