Entre Carcassonne et Foix, sur son promontoire,

se trouve le village de Fanjeaux.

Au IIème siècle déjà, un oppidum

fortifiait la colline où se trouve Fanjeaux.

 

1_IMG_3582legere

 

En 1193, un évêque cathare s'y établit.

 

2_IMG_3683legere

 

Quelques années plus tard, Dominique de Guzman,

appelé plus tard St Dominique, reçoit ici la vocation

de combattre le catharisme, notamment à l'aide de débats

nourrit d'arguments tirés de l'Ecriture.

 

11_IMG_3694legere

 

Dominique de Guzman résida à Fanjeaux de 1206 à 1213.

En 1215, il fonde l'ordre des Dominicains, à Toulouse.

 

3_IMG_3706legere

 

De 1209 à 1214, Fanjeaux est le quartier général

de Simon de Montfort que le synode de Latran

fera comte de Toulouse en 1215. 

 

4_IMG_3688legere

 

Le village sera détruit en 1355

lors de la "Chevauchée du Prince noir" :  Edouard de Woodstock, 

prince de Galle et fils ainé du roi d'Angelterre Edouard III

ravage les provinces depuis  Bordeaux jusqu'au Languedoc,

 

5_IMG_3712legere

 

La ville sera reconstruite

et prospèrera grâce au pastel.

 

6_IMG_3707legere

 

De nombreuses inscriptions anciennes

ponctuent les façades.

 

8_IMG_3686legere

 

Elles attestent une vie religieuse et culturelle

prondément ancrée.

 

9_IMG_3701legere

 

Sur une place se trouve une croix discoïdale

du XIIIème siècle.

 

10_IMG_3717legere

 

Depuis le village de Fanjeaux, de toutes parts,

la vue est remarquable et, selon la lumière du jour,

les tons pastels nous transportent dans un autre temps.

 

12_IMG_3696legere

 

La pie s'en moque.

 

 7_IMG_3703legere

 

Elle n'a pas raison.

 

Fanjeaux (11), 14 octobre 2019

_______

 

 Curieux village,

curieuses sculptures,

Bonus_IMG_3689legere

 curieux emblèmes.

Bonus_IMG_3700legere

 Même les feuilles de trèfle

Bonus_IMG_3715legere

semblent curieuses.

_______