Au dessus de St Véran, le col Agnel (col Agnelli) qui permet de passer en Italie.

 

1

 

Ici, le temps change du tout au tout en quelques secondes.

 

2

 

Je me demande si ce n'est pas un des cols les plus élevés des Alpes...

Ici, le versant français qui descend vers St Véran.

 

3

 

Là, le versant italien qui descend... vers l'Italie.

Et toujours cette brume qui semble sortir d'un volcan, qui se déchire par moment

pour se reformer ensuite, envahissante, un peu oppressante.

 

4

 

5

 

J'ai apaisé le sentiment étrange provoqué par cette brume

en me penchant vers les petites fleurs délicates-résistantes.

 

6

 

Quel courage, mon Dieu, quel courage !

 

7

 

Du coup, la montagne s'est faite belle, elle aussi.

En gris, la crête de la Taillante, déjà admirée lors d la randonnée du lac Egorgéou.

 

8

 

Crête de la Taillante.

 

9

 

Vertige apaisé grâce aux petites fleurs de Saxifrage*, fragiles et résitantes.

Ici juste après une averse glacée.  (* Saxifrage à feuilles opposées)

 

10

 

Trop mignones, celles-là.

 

11

 

Qu'elles ont donc du courage !

 

12

 

Celle-ci (courageuse aussi) serait la Renoncule des glaciers.

 

13

 

Tantôt rose, tantôt blanche, tantôt blanc rosé.

 

14

 

 Je lui ai dit merci.

 

Col Agnel (05), 5 juillet 2012